Le skatepark de Châtillon

 

Les images de l'étape régionale de skate sont disponibles

en cliquant ICI 

Cliquez sur les articles pour agrandir

  

Un arrêté municipal a été pris concernant la bonne utilisation du skatepark. Il est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous :

Et le condensé paru dans Châtillon Info (cliquez sur l'image pour l'agrandir puis possibilité de zoomer) :


                                                

 

La genèse et l'historique du projet

Depuis près de deux ans un groupe de jeunes fréquentant le centre social de Châtillon d'Azergues portent un projet de construction de skatepark sur la commune de Châtillon. A l'origine, deux jeunes, Pacôme et Bastien, ne sachant trop comment s'y prendre, ont interpellé les animateurs du secteur jeunes sur leur projet. Ces derniers ont répondu favorablement et les accompagnent depuis dans leur démarche. Car il s'agit bien de faire avec eux et non pas à leur place. Voici les grandes étapes depuis plus de deux ans : 

Janvier 2011 : Présentation du projet au conseil municipal de Châtillon

Par un mail du 1er février 2011, le maire donne l'accord de la municipalité pour le projet skatepark.

Octobre 2011 : soirée Boris Vian

Chaque année, le centre social organise une grande soirée festive. En 2012 elle s’est tenue le 8 octobre autour de textes de Boris Vian en chanson. En lien avec les bénévoles de la commission soirée, les jeunes du projet skatepark ont demandé s’il était possible de tenir la buvette et que les bénéfices reviennent à leur projet. Ainsi, lors de la soirée, ils ont participé à l’installation de la salle et de la buvette, à la vente de boissons et gâteaux et au rangement de la salle. Les personnes présentes ont souligné leur dynamisme et leur implication et ont apprécié le fait que ce soit les jeunes qui participent à la logistique de la soirée (d’habitude ce sont toujours les mêmes adhérents qui sont un peu « usés » selon leurs termes).

 

Novembre 2011 : rencontre avec les cimenteries Lafarge de Châtillon

Une cimenterie de Lafarge est implantée sur les communes de Lozanne et de Châtillon. Les jeunes ont eu l’idée d’aller les démarcher pour avoir un soutien matériel de leur part et réduire ainsi les coûts pour la commune de Châtillon. Accompagnés de la directrice et d’une élue de Châtillon pour affirmer le soutien de la commune dans ce projet, les jeunes ont été reçus par le directeur du site, Mr de Charrette, qui a écouté attentivement leur demande et leur a promis de prendre en compte leur dossier. Il a souligné que cela faisait plaisir de recevoir des jeunes motivés et engagés dans des projets citoyens.

Décembre 2011- mars 2012 : création de la junior association

Steeve Michaud, référent du centre social sur ce projet, a accompagné les jeunes dans la création de leur junior association, l’ARCA (l’association des riders de Châtillon). Il a d’abord fait tout un travail de sensibilisation sur la création d’une association, ce que cela implique en termes de responsabilités. Il les a ensuite aidés dans la recherche d’informations et le remplissage du dossier. Celui-ci a été envoyé le 21 janvier 2012 et une rencontre avec le responsable des œuvres laïques est prévue le 6 avril pour finaliser la création de l’association.

Steeve Michaud et les jeunes voient dans la création de cette association l’outil indispensable pour la construction et animation du futur skatepark, la communication autour de son existence et de son fonctionnement et l’organisation de manifestations ponctuelles. CAP Générations accompagnera autant qu’il le faudra cette association, tout en ayant pour objectif de l’autonomiser complètement à terme.

Mars 2012 : organisation d’un chantier international

CAP Générations et la commune de Châtillon travaillent ensemble sur la mise en place d'un chantier international du 15 juillet au 3 août 2012, auquel seraient associés les jeunes impliqués dans le projet skatepark. L'objectif est de réaliser la construction du skatepark sur le mode d'un chantier solidaire. [Finalement un chantier international se tiendra bien mais pas pour la réalisation du skatepark, les délais étant trop courts au regard de certaines contraintes administratives]. Pour ne savoir plus sur le chantier international, cliquez ici.  

Mars 2012 : présentation du projet à l'assemblée générale de CAP Générations

Bastien a présenté le projet devant les adhérents, les partenaires et les élus à l'assemblée générale de CAP Générations. Les jeunes impliqués dans le projet ont également, pour clore la soirée, présenté un film réalisé par eux-même au skatepark de Gerland. Ce film peut être vu en cliquant ici.

Vous pouvez vous aussi les soutenir en participant à la tombola qu'ils organisent pour financer une partie de l'installation. Les tickets sont en vente à CAP Générations ; vous pourrez aussi croiser Bastien, Pacôme, Etienne et quelques autres jeunes qui vous proposeront des tickets à gratter et vous saurez immédiatement si vous avez gagné un mini-ordinateur, une machine à pain, un coffret oenologie, etc.

30 août 2012 : Rencontre entre les jeunes, la mairie et l'association "Laisse pas tomber le béton"

Une rencontre a eu lieu sur le terrain qui doit accueillir le futur skatepark. Après la récolte de maïs prévue début octobre, le chantier devrait pouvoir démarrer courant ou fin octobre, avec une implication des jeunes sur la deuxième semaine des vacances de la Toussaint.


8 septembre 2012 : Les jeunes tiennent la buvette du forum des associations de Chessy / Chatillon pour financer une partie de leur projet

 

6 novembre 2012 : 1er coup de pelle!

Ce 6 novembre 2013 est un jour très important pour eux puisqu'il marque le démarrage de la construction. Voici quelques images du terrassement réalisé par l'association Laisse pas tomber le béton qui réalise les travaux. Durant toute cette semaine, des jeunes de Châtillon et du canton vont participer activement au projet dans le cadre de l'accueil de loisirs.Nous vous ferons partager l'avancée du chantier sur cette page. Si les conditions climatiques le permettent, nous espérons une fin de chantier début décembre.

Ce projet est soutenu par la Caisse Nationale d'Allocations Familiales dans le cadre d'une expérimentation de projets portés par des jeunes, par la commune de Châtillon (mise à disposition d'un terrain, de matériel, de personnel et cofinancement) ainsi que par le groupe Lafarge qui a gracieusement offert les 13 tonnes de ciment nécessaire.

Fin de la 1ère semaine de chantier : le terrassement est terminé, tout le monde a bien participé

 

 

 

Après deux semaines de chantier, tout le tour du haut du skatepark a été consolidé avec du béton et les margelles ont commencé à être posées.

3ème semaine de chantier : le bowl commence à prendre forme (et on croise les doigts pour que la météo reste clémente)

 

4ème semaine de chantier : la météo joue contre nous.

Le skatepark  connait quelques dégâts à cause de la pluie très abondante de ces derniers jours. L'Azergues monte mais ne déborde pas encore. L'équipe de Laisse pas tomber le béton reste optimiste et d'après elle, rien de très grave. On reste confiants! 

 

5ème semaine de chantier : on guette les éclaircies

Les conditions météo restent très défavorables mais l'équipe continue d'avancer, travaillant parfois jusque tard dans la nuit. On commence à bien voir ce que donnera le skatepark une fois terminé. Pendant ce temps, l'ARCA travaille sur les panneaux de sensibilisation à la sécurité pour la pratique.

  

6ème et 7ème semaines : le grand froid et la pluie mettent le chantier au ralenti. On attend un temps plus clément pour reprendre les travaux. Patience!

3 au 7 janvier : enfin la reprise des travaux

Une petite accalmie permet de reprendre le chantier. L'ensemble des courbes a pu être achevé. Il ne reste plus qu'un pan de mur et le fond du bowl. Le retour de la pluie et peut-être de la neige retarde un peu plus la finition mais la motivation est encore là, d'autant plus que l'on voit bien maintenant ce que sera la structure finie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19 février : le bowl est terminé!

Les conditions climatiques difficiles ont allongé le délai de construction mais ça y est, il est enfin là! Les riders de LPTB ont même réalisé le test en individuel et en poursuite.

Histoire de poursuivre l'aventure, la commune de Châtillon continue de soutenir le projet en acceptant la mise en place d'une partie plus street tout autour du bowl.

23 mai 2013 : l'équipement est entièrement finalisé avec le terrassement réalisé par la mairie de Châtillon d'Azergues.

25 mai 2013 : Ouverture au public.

29 juin 2013 : Inauguration officielle

L'inauguration officielle du skatepark de Châtillon

 


Les jeunes ont également monté leur propre Junior Association pour faire vivre cet équipement, l'Association des Riders de Châtillon d'Azergues. Vous pouvez les suivre sur leur site Internet, leur page Facebook. Des informations également dans "on en parle dans la presse".